Sigismond und Rainer Maria

Publié le par Pétunia Kortecks

"Um die Höhn deines Leibes

kreist dunkel dein Duft.

Und dein spiegelnder Geist

speist grundlose Brunnen in dir.

O du bist schön." *

  • Que faites-vous Sigismond ?
  • Je répète afin de réciter un poème d'amour à ma belle
  • En allemand ?
  • Pourquoi, vous n'aimez pas l'allemand ?
  • Non, mais votre prononciation est ... comment dire ?
  • Mouiiii !
  • Bon ça doit être pratique, en cette saison, vous devez faire fuir les moustiques ...
  • Malin !
  • J'espère qu'elle est sourde !
  • C'est ça gloussez !
  • Ma foi, chacun son tour ! Vous vous moquez assez de mes essais poétiques et ...
  • C'est pas une raison.
  • A part ça vous avez demandé à Rainer Maria s'il était d'accord que vous lui empruntiez un de ses plus beaux poèmes ?
  • Il s'en fout là où il est ...
  • Peut-être mais, avez-vous pensé à la paix des morts ?

 

* Cité, traduit par Sybille Müller dans Les Poésies d'amour, éditions Circé, 2015

 

Et il s'agit précisément de tout vivre. Ne vivez pour l'instant que vos questions. Peut-être, simplement en les vivant, finirez-vous par entrer insensiblement, un jour, dans les réponses. 

Référence : http://www.penseedujour.net//rainer-maria-rilke/et-il-s-agit-precisement-de-tout-vivre.html

Publié dans Humour, Beauté, Sigismond

Commenter cet article