Impuissants ?

Publié le par Pétunia Kortecks

L'une des motivations à devenir soignant est d'aider les gens à guérir, j'enfonce une porte ouverte. Lorsque le patient ne guérit pas ... ceci a pour facheuse conséquence de faire fuir, trop souvent, ces mêmes soignants.

Il y a quelques jours, j'eus le privilège de vivre un très joli rappel.

Paysage : leçon d'introduction sur ce que l'on appelle dans le jargon soignant "le nursing"

  • "Vous savez Madame, des fois la dame dont j'm'occupe, ben, elle comprend pas toujours ce qui s'passe et j'arrive pas à savoir si elle est contente ou pas des soins. Elle me dit chaque fois: "J'comprends pas, j'comprends pas; ... j'suis où ? Elle est toute perdue. Alors je lui explique et puis j'reste à côté d'elle, je m'assois, j'lui tiens la main, elle est trop chou ..."

A à peine 17 ans, ses yeux s'illuminent en parlant de cette vieille dame dépendante. La classe l'écoute attentivement. Chacun se met à évoquer une situation de soins dans laquelle ils ignoraient s'ils étaient utiles. Tous avaient essayé plusieurs astuces pour, au final, se sentir impuissants face à la souffrance.

L'émotion était palpable, un silence se posa sur nos regards intérieurs: I. venait de nous rappeler simplement que le principal devoir du soignant était de rester auprès du "souffrant".

Même lorsque ces fameux soignants se sentent impuissants; surtout s'ils se sentent impuissants.

 

 

Publié dans Ole-attitude

Commenter cet article