L'interview de Pierrette Panette

Publié le par Pétunia Kortecks

Chères lectrices, chers lecteurs,

Un honneur immmmmmmense nous est donné. J'ai le grand bonheur de vous présenter l'interview de Madame Pierrette Panette grande thérapeute et développée personnellement beaucoup.

Cette interview a été recueillie par notre dévouée loufocologue Bluette Spaghetti.

  • Bonjour Pierrette Panette
  • Bonjour Bluette
  • Plus besoin de vous présenter, votre statut d'omnithérapeute est reconnue mondialement, notamment pour vos succès dans la guérison de la Pécole, de la chevauchite aigüe du flageolet -plus communément connue sous il-me-court-sur-le-haricot- ou encore, bref ... la liste serait trop longue ... j'irai droit au but : votre théorie expliquée dans votre livre parle de 5 +1 grandes blessures vécues dans notre enfance et qui nous empêchent de nous réaliser; pourriez-vous d'abord nous en dire plus sur le 5+1 ?
  • Oui, voyez dans mon aventure personnelle, passionnante, très, ma formation première fut dans le marketing : là, j'ai appris énorrrrrrrmément sur les relations humaines, principalement, qu'il fallait à la fois obliger l'acheteur à acheter tout en lui laissant l'illusion qu'il avait l'entière initiative, je ne vous apprends rien. Le plus difficile est de mettre subtilement en place cette stratégie humaine
  • Alors comment faites-vous ?
  • J'ai le nombre 5 choisi car c'est un facile nombre à retenir ainsi que la liste qui en découle. Au-delà, les gens s'emberlificotent et je tiens à une rigueur intellectuelle rigoureusement honnête, comme vous le savez l'honnêteté est une de mes valeurs principales; on ne peut pas se développer sans être honnête, vous savez toute personne qui dit qu'elle se développe personnellement est forcément honnête et ...
  • Oui ! ... Bien sûr et le +1 ?
  • Le +1 c'est à choix
  • Comment cela ?
  • Ils choississent eux-même leur blessure à eux rien que ! En lisant les 5 blessures de la liste de base,  vous vous sentez normale, appartenir à l'humanité : votre besoin d'appartenance est comblé; mais comme vous avez aussi envie de vous en distinguer, le +1 vous permet de le faire et puis c'est comme un paquet vendu avec 20% gratis, hihi !
  • ...
  • c'est pas une bonne idée ça ?
  • Vous n'auriez pas un exemple ?
  • oui, la punition pas-defeuilleton-ce-soir-plus-moche-de-moche-la-vie, ou l'obligation de finir son assiette sans dire p'tain-de-ta-race ou encore plus récemment est apparu le syndrome mes-bios-ont-pas-voulu-me-donner-the-last-version-of-pokeymonnegau2 appelée aussi largage-intestinale-sur-contrariété-même-minime
  • Ainsi, quand vous croisez des gens au séminaire que vous vous êtes payé à la sueur de votre front -le bonheur n'a pas de prix- vous aurez l'impression de garder l'initiative et pourrez vous la péter un peu : C'est quoi toi ta blessure +1 ? PFF, PFF ! ah non, moi c'est ... etc. Voyez !
  • Ah !
  • Sinon ça sert à quoi tous ces efforts ?
  • Bien sûr, et pour la liste ?
  • J'ai dépassé les traditionnels : le rejette, l'abindon, l'humiliationne, la trahisonne et l'injoustice
  • Eh ! ... L'accent espagnol est-il indispensable ?
  • Non, mais tellement plus séduisannnnnnt !
  • Ok mais pourquoi dépasser ?
  • Ben parce que simplement c'est banal, n'importe qui peut s'y reconnaître, a un exemple pour chaque blessure ; franchement qui n'a pas vécu à la fois ces 5 blessures ? à moins d'être resté toute sa vie sous une cloche à fromage ...
  • Ah ?
  • Et encore ... si vous m'aviez mise sous une cloche à fromage, je me serais sentie humiliée, rejetée, abandonnée, trahie et victime d'injustice. Je .... OUIN ! Bouhouhouhou !
  • Mais ne vous mettez pas dans cet état ! je ne voulais pas ...
  • Bouhouhouhou !
  • Je ...
  • Sesslichfussli !  Snif !
  • Respirez, pensez que chacune de vos cellules vous aime et vous sourit ; oui vous pouvez aussi sucer votre pouce pour vous recentrer ...
  • Je suis désolée, c'est plus fort que moi
  • Je suis très touchée que vous osiez vous répandre ainsi
  • Sichlichhhhhhh ..
  • Je le prends comme une grande marque de confiance, on se connaît à peine et ...
  • Chhhhhhhhhhhi
  • Vous avez déjà réussi à tacher mon pull avec vos larmes et morve, ça m'émeut ? Je ... sens que ...
  • Smeurlf !   Ouiiiiiii, nous sommes en empathie complète ! comme c'est beau ! je sens mes chakras s'ouvrir, l'univers se relier à moi, entrer  dans la vastitude de tous les possibles impossibilitudes je ... sens que c'était écrit ...  qu'un long processus de vies antérieures ...
  • Eh ! Oui mais eh !
  • Cratch, cratch ! ...
  • Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, pas mes notes  !
  • Allez, détachez-vous des valeurs de ce monde ...
  • Pas
  • Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
  • ... par la fenêtre 
  • Envolez-vous, laissez votre esprit ...
  • Non ! c'est un ..
  • Boing, aïiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !
  • ... trompe l'oeil !
  • ... voilà ! hum hum ! Flitch ! Flitch ! Où en étions-nous ?
  • Eh, c'est pas pour dire mais votre cousin, ce serait pas Peter Pan ?
  • Ouais ! et alors ?

 

 

Publié dans bluette-santé

Commenter cet article