Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La nuit, tous les moutons

Publié le par Pétunia Kortecks

La nuit, tous les moutons

Qui n'a vécu des nuits à contempler le ciel, à écouter le murmure du ruisseau, à faire sa liste de commissions, à crier à la lune ses amours impossibles, à espérer que l'autre arrête de ronfler. J'étais aspirée par mes rêves. L'obscurité me sussurait...

Lire la suite

Le village gaulois

Publié le par Pétunia Kortecks

Mais j’men bats les c … Non c’est pas comme ça chez moi Ouais ben … Tu peux dire c’que tu veux … Arrête de me dire que je suis un c … … Dans le couloir, déjà, j’entends chacun de mes élèves s’exprimer le plus poétiquement du monde. J’entre et les neuf...

Lire la suite

14 février ?

Publié le par Pétunia Kortecks

"Ce que je veux, c'est une brûlure du cœur. C'est cette brûlure qui est tout, plus précieuse Que l'empire du monde, car elle appelle, Dieu secrètement dans la nuit. " Jalâl al-Dîn Rûmi cité par Jacqueline Kelen dans Le Désir ou la brûlure du cœur voir...

Lire la suite

Transpirer des yeux

Publié le par Pétunia Kortecks

La grande chapelle est pleine. Le Maître est parti. Sa famille, ses amis, le gotha du judo, ses élèves sont venus. Malgré la traditionnelle pudeur ʺmartialeʺ, l’émotion est réelle. Tous ces gens, habitués à sueur sur les tatamis, se retiennent de transpirer...

Lire la suite

Simplement parce que c'est magnifique

Publié le par Pétunia Kortecks

Lascia ch'io pianga Lascia ch'io pianga mia cruda sorte, E che sospiri la libertà! E che sospiri, e che sospiri la libertà! Lascia ch'io pianga mia cruda sorte, E che sospiri la libertà! https://www.youtube.com/watch?v=eweyuOT41Fg Interprétation magnifique...

Lire la suite